EOLYS ET ORANGE
EOLYS AUX CÔTÉS D'ORANGE POUR UNE EXPÉRIMENTATION INNOVANTE
Local technique avec panneaux solaires photo-voltaïques et l'éolienne Métronome 6 KW
Local technique avec panneaux solaires photo-voltaïques sur le toit et l'éolienne Métronome 6 KW
Au début de l'année 2010, Orange a lancé une expérimentation dont l'objectif était d'évaluer les potentialités d'une association d'énergie solaire photo-voltaïque et d'énergie éolienne pour un site autonome de téléphonie.

Ce projet a d'abord fait l'objet d'une étude de faisabilité confiée à un ingénieur de la société STUDEFFI située au Mans. Il s'agissait de bien cerner la problématique, puis de trouver et réunir des partenaires aux compétences complémentaires pouvant fournir les technologies et le savoir-faire nécessaires.
Le site choisi est situé sur la petite commune de Lorignac en Charente-Maritime. 70% des besoins en énergie de ce site seront assurés par la combinaison solaire / éolien, et les 30% restants par un groupe électrogène ou le réseau EDF. Parmi les contraintes techniques principales figurait également la compatibilité avec la norme de -48V qui est un standard de la téléphonie.
L'éolienne retenue pour ce projet est la Métronome 6 kW, conçue par EOLYS; les panneaux photovoltaïques ont été intégrés par la société Solewa. Dans cette expérimentation, l'électricité est stockée dans des batteries au gel plomb. Durant la nuit, ou en cas de soleil et de vent insuffisants, l'énergie stockée dans ces batteries est mise à contribution, puis le basculement sur le réseau EDF s'effectue lorsque la charge de ces batteries devient trop faible.

Installation de l'éolienne Métronome 6 KW
Installation de l'éolienne Métronome 6 KW
Mise au point du logiciel de télégestion
Mise au point du logiciel de télégestion
La collaboration des ingénieurs d'EOLYS, d'Eltek, d'Orange et de Studeffi a permis de mettre au point l'électronique et le logiciel nécessaires pour la mesure et l'enregistrement en temps réel de tous les paramètres du dispositif et assurer son bon fonctionnement.
Globalement, l'objectif est de gérer de manière optimale les différentes sources d'énergie afin d'assurer la continuité du service de téléphonie.
Plus particulièrement, la technologie active autour de laquelle l'éolienne a été conçue permet d'optimiser sa production d'électricité en fonction de la vitesse et de la direction du vent sur le site d'implantation.
Après plus d'un an d'expérimentation, les objectifs initiaux ont été atteints.
 
INTERVIEWS
Studeffi
Nicolas Lerouge - Ingénieur à la société Studeffi
Nicolas Lerouge
Ingénieur à la société Studeffi basée au Mans, a été chargé de réaliser l'étude de faisabilité
et de réunir les
différents partenaires
de ce projet.
Quelles sont les spécificités
de ce projet ?
Principalement de réunir dans un même dispositif des technologies très hétérogènes et développées dans des secteurs différents les uns des autres. Cela avait déjà été tenté par différents opérateurs téléphoniques, mais avec des résultats globalement décevants...
Et quels sont les facteurs qui ont contribué au succès de cette expérimentation ?
Cette fois, il ne s'agissait plus seulement de technologies simplement fournies par différentes sociétés laissant à l'opérateur téléphonique seul la charge d'atteindre les objectifs fixés. La qualité des technologies sélectionnées, la collaboration active pendant plus d'un an des différents participants, l'échange constant de savoir-faire et de données techniques ont permis de résoudre les différents problèmes techniques, de tirer le meilleur parti de chaque technologie pour atteindre les objectifs fixés.
Ensemble de batteries au gel-plomb
Ensemble de batteries au gel-plomb
L'armoire technique abritant l'électronique de contrôle
L'armoire technique abritant l'électronique de contrôle
M. Jacques Turo - Ingénieur soutient énergie chez Orange
Chez Orange, Jacques Turo, Ingénieriste
Soutien Energie à l'Unité de Pilotage Réseau
Sud Ouest, a œuvré en tant que chef de projet
tout au long de cette expérimentation
en collaboration avec Régis Esnault,
Ingénieur Chargé d'Etudes en Développement
Durable au sein d'Orange Labs.
Pourquoi cette expérimentation lancée par Orange ?
Principalement pour tester l'éolien en combinaison avec le solaire sur un site autonome de téléphonie. Orange est un opérateur déjà récompensé par plusieurs Green Awards, et rien qu'en Afrique nous avons déjà implanté plus de 1000 sites autonomes utilisant la technologie solaire seule. La combinaison solaire / éolien pourra certainement permettre de réduire sur chaque site la surface de panneaux solaires. Diminuer les coûts d'exploitation est un objectif complémentaire, l'éolien fournissant l'apport d'énergie actuellement réalisé par des groupes électrogènes, qui implique l'acheminement de carburant par camions ainsi que de la maintenance.
Dans quelles régions du monde pourraient être implantés de tels sites ?
Outre l'Afrique, nous pensons à d'autres pays émergents tels que l'Asie du sud-est et certains pays du Moyen-Orient. L'application principale étant la téléphonie mobile, chaque site dispose d'une antenne qui pourrait également servir à l'installation de l'éolienne.
De plus, dans chaque pays, la télégestion, le paramétrage et la surveillance des automates éoliens pourraient être centralisés et assurés à distance via les réseaux 2G ou 3G existants, tout en anticipant l'arrivée de la 4G.
ACCUEIL   |    PRÉSENTATION   |    L'ÉQUIPE   |    TECHNOLOGIE   |    PRODUITS   |    RÉALISATIONS   |    PRESSE   |    ASSISTANCE   |    CONTACT